Mélusine numérique

Mélusine numérique  !

A partir de 2019, la revue Mélusine  devient exclusivement numérique.

Après avoir publié les actes du colloque de Cerisy consacrés à André Breton, donc après trente-sept livraisons, la revue Mélusine a cessé de paraître sous sa forme papier. Mais les adhérents de l’APRES ne l’entendaient pas de cette oreille ! Les uns refusaient l’impératif financier, les autres en appelaient aux formes nouvelles de communication, tandis que les séances à l’INHA et à la Halle Saint-Pierre, animées par Françoise et moi-même, étaient toujours largement suivies.

D’où nous est venue l’idée de proposer une publication, tout aussi sérieuse, sous forme uniquement numérique. Elle aurait l’avantage de nous épargner les intermédiaires, d’ouvrir largement la place aux reproductions picturales, et de suivre de plus près notre actualité. C’est ainsi qu’est né le premier numéro de Mélusine numérique, consacré à Endre Roszda.


Nouveauté 2020 !

2. Mélusine numérique n°II – Les surréalistes français et l’Allemagne, visions croisées,
emprise et dialogue critique

Articles réunis par Georges Bloess et Nicole Gabriel

[Télécharger la seconde livraison de Mélusine]

Extrait de la présentation :

Une vue d’ensemble de la relation qu’entretiennent les surréalistes français avec les artistes, les poètes et les écrivains allemands, mais au-delà, avec la culture germanique tout entière nous paraissait opportune, voire urgente. Non pas que de telles études soient absentes du champ de la recherche ; cependant elles portent sur des œuvres ou des itinéraires particuliers et n’offrent que des aperçus limités sur un paysage en réalité infiniment vaste.
Au reste, le cahier de Mélusine que nous consacrons à cette approche est loin de prétendre innover : il entend simplement ranimer le très vif intérêt que suscitait, au début des années soixante-dix, l’apport germanique au mouvement surréaliste. Sans doute le contexte historique se prêtait-il alors particulièrement à l’étude de cet échange : la disparition récente d’André Breton, suivie de près par un mouvement de remise en cause des fondements de notre société, voire de notre civilisation, mouvement d’une ampleur inédite de chaque côté du Rhin qui embrasait la jeunesse intellectuelle et contribuait à son rapprochement, laissant espérer un lien plus étroit, peut-être définitif, entre nos deux peuples...>>>

 

 


À la suite de la journée d’études traitant de ce peintre surréaliste hongrois et parisien (le 10 mars 2018), notre ami José Mangani, Président des Amis d’Endre Roszda et curateur de son atelier au Bateau-Lavoir, a bien voulu se charger de réunir les collaborations à ce recueil, avec l’indéfectible soutien de Françoise Py.

Libre à chacun de télécharger et d’imprimer le fichier PDF.

Premier numéro consacré au peintre Endre Rozsda

  1. Mélusine numérique n°I, Endre Rozsda, articles réunis par
    Françoise Py et José Mangani, éditions Mélusine, 2019

[Télécharger le numéro 1 du Mélusine numérique_Rozsda]

Lire le compte-rendu de Nathalie GEORGES-LAMBRICHS paru dans la revue Europe, n°1091, mars 2020

English version of Mélusine numérique n°1, Endre Rozsda
Articles edited by Françoise Py and José Mangani
translated by Elza Adamowicz and Peter Dunwoodie

[Download the english version of Mélusine]