Benjamin Péret,

Benjamin Péret, par Jean-Michel Goutier

Couv-PERET
Méconnaître Benjamin Péret, sa vie, son oeuvre, c’est ne rien comprendre au surréalisme. Révolutionnaire, il a passionnément lutté contre tout système répressif tendant à asservir l’individu et particulièrement contre la religion et le stalinisme. Sa  haute idée de la poésie lui a fait très tôt dénoncer les sordides compromissions de l’art engagé et son salutaire pamphlet , Le déshonneur des poètes, demeure un silex dans la chaussure des laudateurs de la mise au pas.
Approche plurielle, cet ouvrage apportait, à sa parution, des informations nouvelles, des textes et des documents inédits sur le poète et le révolutionnaire dont le comportement d’homme libre éclate dans dans cette formule d’André Breton:
“Qu’est-ce que le surréalisme?
C’est la beauté de Benjamin Péret écoutant prononcer les mots de famille, de religion et de patrie.”

Le fichier global étant très lourd, nous avons dû le scinder en trois PDF téléchargeables.

[Télécharger p. 1-78]

[Télécharger p. 79-128]

[Télécharger p. 129-170]

CC

Le Ciel n’est pas encore bleu

Le Ciel n’est pas encore bleu,
pièce suridéaliste en un acte

par Émile Malespine

« Allo, M. Béhar ? Ici Max Bucaille. Vous écrivez dans votre Étude sur le théâtre dada et surréaliste, paru chez Gallimard en 1967, que le passage de Le Ciel n’est pas encore bleudonné dans Manomètre vous parait inspiré de la dramaturgie de Tzara. Vous semblez regretter de n’avoir pu lire la pièce en son entier. Venez donc me voir, je vous la montrerai. »
En effet, j’avais tenté, vainement, de me la procurer auprès de Jean Cathelin, que je savais lié à Malespine.
Je ne connaissais pas Max Bucaille, mais je n’ignorais pas qu’il avait fait partie du groupe Le Surréalisme révolutionnaire. La pipe au bec, s’essuyant constamment les yeux à cause de la fumée, il m’accueillit dans sa villa de Créteil, me montra les puissantes racines de chêne qu’il venait de trouver, et aussitôt me confia une copie du texte intégral de la pièce que je venais chercher, ainsi que d’autres documents qu’il ne destinait pas au musée de Copenhague, auquel il avait légué sa collection d’œuvres relatives à Cobra, mouvement dont il avait aussi fait partie. (Voir à son sujet le site « officiel » :http://www.maxbucaille.com/)

C’est ainsi que j’ai pu compléter, dans l’édition Folio de mon étude (1979), la trop brève analyse de cette pièce, ce qui suscita la curiosité d’un metteur en scène italien plus original que d’autres. Il la monta à Florence, en mars 1991, avec sa compagnie des Chille de la balanza, non sans l’avoir, simultanément, publiée en français (tirage 300 ex.), à partir de mon tapuscrit, grâce à la Fondation Primo Conti, avec une introduction de Sergio Zoppi.

Voici donc cette œuvre « suridéaliste » offerte à tous, avec les concours que j’ai dits, par-delà les mouchoirs de nuages.

Henri BÉHAR

[Télécharger au format PDF]

 

CC

Bibliographie d’Henri Béhar

Mise à jour décembre 2014
[Télécharger cette bibliographie]

Télécharger l’entretien d’Henri Béhar avec Michel Piersens paru dans Histoires littéraires, n° 49, 2012, p. 85-97.

I. Livres

A. Essais

1. Roger Vitrac, un réprouvé du surréalisme, Paris, Nizet, 1966, 330 p.
Roger Vitrac, un réprouvé du surréalismeTélécharger le fichier PDF

  1.  Étude sur le théâtre dada et surréaliste, Paris, Gallimard, 1967, 358 p. coll. « Les Essais ». Traduction en japonais, espa­gnol, polonais, italien.

3. Nouvelle édition revue et augmentée : Le Théâtre dada et surréaliste, Idées/Gallimard, 1979, 444 p.

  1.  Jarry dramaturge, Paris, Nizet, 1980, 304 p.
  2.  Vitrac, théâtre ouvert sur le rêve, Bruxelles, Labor, Pa­ris, Fernand Na­than, 1981, 254 p. (Réédition, Lausanne, L’Âge d’homme, 1993).
  3.  Le Surréalisme, textes et débats (en collaboration avec Michel Caras­sou), Paris, Hachette, 1984, 509 p. réédition 1992. Traduit en japonais aux éditions Shi Sho Sha, 1997.
  4.  Les Pensées d’André Breton, (avec la collaboration de Maryvonne Barbé et de Roland Fournier), Lausanne, L’Âge d’homme, 1988, 362 p.
  5.  Les Cultures de Jarry, Paris, Presses Universitaires de France, 1988, 312 p. coll. Ecrivains. (Repris aux Éditions Nizet, 1994).
  6.  Littéruptures, Lausanne, L’Âge d’homme, 1988, 256 p. « Bi­bliothèque Mélu­sine ».
  7.  André Breton le grand indésirable, Paris, Calmann-Lévy, 1990, 475 p. « Biographie ». Traduit en japonais aux éditions Shi Sho Sha, 1997, en chinois aux éditions Hebei, 2004.
  8.  Dada, histoire d’une subversion, (en collaboration avec Michel Caras­sou), Paris, Fayard, 1990, 264 p. Nouvelle édition en 2005. Traduction espagnole, éd. Peninsula, 1996 ; traduction japonaise, éd. Shi Sho Sha, 1997, traduction chinoise, éd. Gankui Normal University, 2003.
  9.  La Littérature et son golem, Paris, Honoré Champion, 1996, 254 p. coll. Travaux de linguistique quantitative, n° 58.
  10.  Le Surréalisme dans la presse de gauche (1924-1939), Paris, éditions Paris-Méditerranée, 2002, 348 p.
  11.  Les Enfants perdus, essai sur l’avant-garde, Lausanne, L’Age d’Homme, 2002, 288 p.
  12.  La Dramaturgie d’Alfred Jarry, Paris, Honoré Champion, 2003, 412 p., coll. Littérature de notre siècle, n° 22 [c’est le n° 4 revu et actualisé].
  13.  Tristan Tzara, essai, Paris, Oxus, 2005, 258 p., coll. « Les Roumains de Paris ». Traduit en roumain…
  14.  André Breton le grand indésirable, Paris, Fayard, 2005, 542 p. Nouvelle édition, revue et ressourcée, du n° 10.

18. Analyse d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, Paris, Pocket, 2006, 281 p.

19. André Breton, Arcane 17, fac-similé du manuscrit original, édition préparée et présentée par Henri Béhar, Paris, Biro éditeur, 2008 (édition de luxe en 2 volumes sous coffret, l’un contenant le fac-similé, 18 x 23,5 cm, 48 pages, quadrichromie ; l’autre : « D’un poème objet » et la transcription par HB, le texte d’André Breton, 18 x 23,5 cm, 240 pages, noir) ; édition courante en un volume relié 17,5×24 cm, 254 p. + D ill.

  1.  La Littérature et son golem, tome II. Paris, éditions Classiques Garnier, 2010, 378 p.
  2.  Ondes de choc, nouveaux essais sur l’avant-garde. Lausanne, L’Age d’Homme, 2010, 344 p.
  3.  Poésie et politique au XXe siècle, sous la direction d’Henri Béhar et de Pierre Taminiaux, Paris, Hermann, 2011, 396 p.
  4.  Guide du Paris surréaliste, sous la direction d’Henri Béhar, Éditions du patrimoine, Collection “Guides de Paris”, 2012, 200 p.

B. Éditions critiques, parfois de vulgarisation

  • Roger Vitrac : Dés-lyre, poésies complètes présentées et annotées par H. B. Paris, Gallimard, 1964, 224 p.
  • Roger Vitrac : Théâtre t. III et IV, Paris, Gallimard, 1964.
  • – 8. Tristan Tzara : Oeuvres complètes, texte établi, présenté et annoté par H. B. t. I, Paris, Flammarion, 1975, 746 p. t. II, 1977, 473 p. t. III, 1979, 637 p. t. IV, 1980, 693 p. t. V, 1982, 714 p. t. VI, 1991, 640 p.

9. Tristan Tzara : Grains et issues, chronologie, préface, notes et dossier établis par H. B. Paris, Garnier-Flammarion, 1981, 310 p.

10. Alfred Jarry : Ubu roi avec une notice biographique, une notice historique et littéraire, des notes explicatives, une documentation thématique et pédagogique par H. B. Paris, La­rousse, 176 p.

11.  Inquisitions, fac-similé de la revue augmenté de documents inédits, présenté par H. B. Paris, Editions du CNRS, 1990, 182 p.

12. Jules Renard : Poil de carotte, préface, dossier, notes et commentaires par H. B., Paris, Presses Pocket, 1990, 348 p. L’ouvrage n’étant plus suivi par l’éditeur, on en trouvera la préface ci-dessous, à télécharger en mode PDF.
Préface_Poil de C

13. Marcel Proust : Un amour de Swann, préface et parcours proustien par H. B., Paris, Presses Pocket, 1993, 402 p. [Deuxième édition, augmentée des « clés de l’œuvre » et allégée des illustrations, Paris, Presses Pocket, 2000, 402 p.]

14. Alfred de Musset : On ne badine pas avec l’amour, préface et commentaires par H. B., Pocket n° 6102, col. « Lire et voir les classiques ».

15. Alexandre Dumas fils : La Dame aux camélias, introduction et commentaires par H. B., Pocket n° 6103, 1994, 422 p. coll. « Lire et voir les classiques ».

16. Tristan Tzara, Dada est tatou, tout est Dada, introduction, établissement du texte, notes, bibliographie et chronologie par H. B., GF-Flammarion, n° 892, 1996, 382 p.

17. Alfred Jarry, Ubu roi, préface, notes et « clés de l’œuvre » par H. B., Pocket, n° 6153, 2000, 259 p. col. « Pocket classiques ».

18. Eugène Labiche, Un chapeau de paille d’Italie, préface, notes et « clés de l’œuvre » par H. B., Pocket, n° 6260, 2003, 306 p. col. « Pocket classiques ».

  1.  Alfred Jarry en verve, présentation et choix par H. B., éditions Pierre Horay, 2003, 128 p.

20. Tristan Tzara, Œuvres théâtrales, texte établi et préfacé par HB, traduites en roumain par Vasile Robciuc, Les Cahiers Tristan Tzara, n° 27-30, printemps 2007, 302 p.

  1.  Commentaires pour servir à la lecture de l’Almanach du Père Ubu illustré 1899, par Henri Béhar, Marieke Dubbelboer etJean-Paul Morel, L’Etoile-Absinthe, n° 121-122, Du Lérot éditeur, 2009, 96 p. [Notes de présentation avec commentaires page par page].
  2.  Proust en verve, présentation et choix par H. B., éditions Pierre Horay, 2010, 128 p.

23. Tristan Tzara, Poésies complètes, édition préparée et présentée par Henri Béhar, Flammarion, « Mille et une pages », 2011, 744 p.

C. Édition de revues savantes

1 – 3. Cahiers Dada-Surréalisme, Paris, éd. Minard, 1966-1969.

4.- 31. Mélusine, Cahiers du Centre de recherche sur le sur­réalisme, Lau­sanne, L’Age d’homme, Études et documents réunis par H. B.

n° 1 – Émission-réception, 1980, 334 p.

n° 2 – Occulte-occultation, 1981, 316 p.

n° 3 – Marges-non frontières, 1982, 302 p.

n° 4 – Le Livre surréaliste, 1983, 382 p.

n° 5 – Politique-polémique, 1984, 370 p.

n° 6 – Roussel en gloire, 1984, 302 p.

n° 7 – L’Âge d’homme-l’âge d’or, 1985, 332 p.

n° 8 – L’Âge ingrat, 1986, 272 p.

n° 9 – Arp poète plasticien, 1987, 300 p.

n° 10 – Amour-humour, 1988, 286 p.

n° 11 – Histoire-historiographie, 1989, 316 p.

n° 12 – Lisible-visible, 1991, 320 p.

n° 13 – Le surréaliste et son psy, 1992, 330 p.

n° 14 – L’Europe surréaliste, 1993, 332 p.

n° 15 – Ombre portée, le surréalisme en Hongrie, 1994, 332 p.

n° 16 – Cultures, contre-cultures, 1995, 432 p.

n° 17 – Chassé-croisé Tzara-Breton, 1997, 347 p.

n° 18 – Maxime Alexandre, 1998, 336 p.

n° 19 – Mexique, miroir magnétique, 1999, 400 p.

n° 20 – Merveilleux et surréalisme, 2000, 352 p.

n° 21 – Réalisme-surréalisme, 2001, 352 p.

n° 22 – René Crevel ou L’Esprit contre la raison, 2002, 320 p.

n° 23 – Dedans-Dehors, 2003, 342 p.

n° 24 – Le Cinéma des surréalistes, 2004, 342 p.

n° 25 – L’Universel reportage, 2005, 304 p.

n° 26 – Métamorphoses, 2006, 352 p.

n° 27 – Le surréalisme et la science, 2007, 342 p.

n° 28 – Le surréalisme en héritage, les avant-gardes après 1945, 2008, 318 p.

n° 29 – Le surréalisme sans l’architecture, 2009, 332 p.

n° 30 – Surréalistes serbes, 2010, 332 p.

n° 31 – Les réseaux du surréalisme, 2011, 344 p.

n° 32 – À belles mains, livre surréaliste, livre d’artiste, 2012, 332 p.

D. Direction de collections

Outre les revues signalées ci-dessus, je dirige la Bibliothèque Mélusine (L’Age d’Homme), la collection Les Pas Perdus (éditions Phénix/Librissimo) et la collection Cap’agreg (Nizet) qui ont fait paraître les ouvrages suivants :

I. Bibliothèque Mélusine (L’Age d’Homme) :

  1. Michel Carassou, Jacques Vaché et le groupe de Nantes. Préface d’Henri Béhar, éd. Jean-Michel Place, 1986, 256 p. ill.
  2. Pascaline Mourier-Casile, De la chimère à la merveille, Recherches sur l’imaginaire fin de siècle et l’imaginaire surréaliste, éd. L’Age d’Homme, 1986, 304 p.
  3. Yves Bridel, Miroirs du surréalisme. Essai sur la réception du surréalisme en France et en Suisse française (1916-1939). Préface d’Henri Béhar, éd. L’Age d’Homme, 1988, 203 p.
  4. Henri Béhar, Roland Fournier, Maryvonne Barbier,Les Pensées d’André Breton, éd. L’Age d’Homme, 1988, 362 p.
  5. André Breton ou le surréalisme même. Études réunies par Marc Saporta avec le concours d’Henri Béhar, éd. L’Age d’Homme, 1988, 200 p.
  6. Henri Béhar, Littéruptures, éd. L’Age d’Homme, 1988, 256 p.
  7. Marcel Jean et Arpad Mezei, Genèse de la pensée moderne dans la littérature française. Essai. Préface d’Henri Béhar, éd. L’Age d’Homme, 2001, V + 232 p.
  8. Mélusine moderne et contemporaine, études réunies par Arlette Bouloumié avec le concours d’Henri Béhar, éd. L’Age d’Homme, 2001, 368 p.
  9. Thierry Aubert, Le Surréaliste et la mort, éd. L’Age d’Homme, 2001, 324 p.
  10. Paolo Scopelliti, L’Influence du surréalisme sur la psychanalyse, préface de Roger Dadoun, éd. L’Age d’Homme, 2002, 248 p.
  11. André Breton et Paul Éluard : L’Immaculée Conception, édition fac similé du manuscrit du Musée Picasso, présentation et transcription par Paolo Scopelliti, préface d’Henri Béhar, L’Age d’Homme, 2002, 228 p.
  12. Ferdinand Alquié, Cahiers de jeunesse, présentés par Paule Plouvier, L’Age d’Homme, 2003, 160 p.
  13. Jacques Prévert, « frontières effacées », textes présentés et réunis par Carole Aurouet, Daniel Compère, Danièle Gasiglia-Laster et Arnaud Laster. L’Age d’Homme, 2003, 216 p.
  14. Elza Adamowicz, Ceci n’est pas un tableau, les écrits surréalistes sur l’art. L’Age d’Homme, 2004, 264 p.
  15. Olivier Penot-Lacassagne (dir.), Artaud en revues. L’Age d’Homme, 2004, 208 p.
  16. Christophe Dauphin, Sarane Alexandrian ou le grand défi de l’imaginaire. L’Age d’Homme, 2006, 206 p.
  17. Salvador Dali, La Vie secrète de Salvador Dali. Suis-je un génie ? éd. critique des manuscrits originaux établie par Frédérique Joseph-Lowery, 2006, 740 p.
  18. Le Grand Jeu en mouvement, actes du colloque de Reims réunis par Olivier Penot-Lacassagne et Emmanuel Rubio, L’Age d’Homme, 2007, 336 p.
  19. Gilbert Lely la poésie dévorante, actes du colloque « Gilbert Lely, le centenaire », Paris, 2004. Textes réunis par Emmanuel Rubio, L’Age d’Homme, 2008, 236 p.
  20. Bulletin international du surréalisme (avril 1935-septembre 1936), fac-similé des quatre numéros, présentation par Georges Sebbag. L’Age d’Homme, 2009, 64 p.
  21. Emmanuel Rubio, Les Philosophies d’André Breton, L’Age d’Homme, 2009, 564 p.

II. Collection Cap’agreg (Nizet) :

  1. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Comptes A Rebours, l’œuvre de Huysmans à travers les nouvelles technologies. Paris, Nizet, 1991, 148 p.
  2. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Renan tous comptes faits. Souvenirs d’enfance et de jeunesse à travers les nouvelles technologies, Paris, Nizet, 1992, 164 p. ill.
  3. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Les Mots de MolièreLes quatre der­nières pièces à travers les nouvelles technologies, Paris, Nizet, 1992, 160 p.
  4. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Guide de Voyage au bout de la nuit, Paris, Nizet, 1993, 160 p.
  5. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Voltaire portatif. Le Dictionnaire philosophique à travers les nouvelles technologies, Paris, Nizet, 1994, 160 p.
  6. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Dictionnaire des Misérables. Dictionnaire encyclopédique du roman de Victor Hugo réalisé à l’aide des nouvelles technologies, Paris, Nizet, 1994, 160 p.
  7.  Hubert de Phalèse (nom collectif) : Les Voix de La Condition humaine, Paris, Nizet, 1995, 160 p.
  8. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Quintessence d’Alcools. Le recueil d’Apollinaire à travers les nouvelles technologies. Paris, Nizet, 1996, 166 p.
  9. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Code de La Route des Flandres. Nizet, 1997, 160 p.
  10. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Beckett à la lettre : En attendant Godot, Fin de partie. Nizet, 1998, 160 p.
  11. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Corinne à la page. Nizet, 1999, 160 p.
  12. Hubert de Phalèse (nom collectif) : La Forgerie des Complaintes de Jules Laforgue. Nizet, 2000, 160 p.
  13. Hubert de Phalèse (nom collectif) : En voiture avec Les Voyageurs de l’impériale d’Aragon. Nizet, 2001, 160 p.
  14. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Les Bons contes et les bons mots de Gil Blas. Nizet, 2002, 160 p.
  15. Hubert de Phalèse (nom collectif) : À la recherche des Illusions perdues, Nizet, 2003, 160 p.
  16. Hubert de Phalèse (nom collectif) : La Règle du Je dans L’Âge d’homme, Nizet, 2004, 160 p.
  17. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Les Mots de Tête d’or (2 e version), Dictionnaire de la pièce de Claudel, Nizet, 2005, 152 p.

III. Collection Les Pas Perdus (Phénix éditions) :

  • Surréalisme et pratiques textuelles, études réunies par Emmanuel Rubio, 2002, 224 p.
  • Cyrille Bagros, L’Espace surréaliste, 2003, 274 p.
  • L’Entrée en surréalisme, études réunies par Emmanuel Rubio, 2004, 284 p.
  • Intellectuel surréaliste (après 1945)

IV. Collection Dada (éd. Dilecta)

Tristan Tzara, La Première Aventure céleste de M. Antipyrine, ill. de Marcel Janco, 2005.

Tristan Tzara, 7 Manifestes Dada, ill. Francis Picabia, 2005.

Tristan Tzara, Vingt-cinq poèmes, ill. Hans Arp, 2006.

Tristan Tzara, Cinéma Calendrier du cœur abstrait, ill. Hans Arp, 2006.

E. Ouvrages collectifs

1. Article « Dada », dans Encyclopaedia Universalis.

2. Chapitre Dada-Tzara dans Histoire littéraire de la France, Paris, Edi­tions sociales, 1979, pp. 203-209.

3. Notices : Dada, Ionesco, Jarry, Surréalisme, Vitrac, dans : Enciclopedia del teatro del ‘900, a cura di Antonio Attisani, Milan, Feltrinelli, 1980.

4. Section « Poétique comparée », dans : Recherche et pluridis­ciplinarité, Actes du colloque de Gif-sur-Yvette. Université de la Sorbonne Nouvelle, 1982, pp. 249-331.

5. Notices de littérature dans le Grand Dictionnaire encyclo­pédique, Paris, Larousse, 1982.

6. Notices sur Baron, Collage, Congrès, Critique, Dada, Inso­lite, Théâtre, Titres, Tzara, Valençay, Vitrac et diverses oeuvres dansDictionnaire géné­ral du surréalisme et de ses environs, Fribourg, Office du Livre, Paris, P. U. F. 1982.

7. Notices de littérature française contemporaine (auteurs, personnages, thèmes, terminologie) dans Dictionnaire histo­rique, thématique et technique des littératures françaises et étrangères, anciennes et modernes, sous la di­rection de Jacques Demougin, Paris, Larousse, 1985.

8. « 1936, arts et littérature », Europe, n° 683, mars 1986 [direction de ce numéro spécial].

  1.  L’Histoire littéraire aujourd’hui, (avec Roger Fayolle), Paris, Armand Co­lin, 1990, 187 p.

11. Réunion des contributions et présentation du volume consacré à André Breton, Europe, n° 743, 1991.

13. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Comptes A Rebours, l’œuvre de Huysmans à travers les nouvelles technologies. Paris, Nizet, 1991, 148 p.

14. « Compte à rebours : l’informatique au service des agréga­tifs », dans : Frantextautour d’une base de données tex­tuelles. Paris, Didier Erudition, 1992, pp. 113-135.

15. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Renan tous comptes faits. Souvenirs d’enfance et de jeunesse à travers les nouvelles technologies, Paris, Nizet, 1992, 164 p. ill.

16. Notice Tristan Tzara dans le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français publié sous la direction de Jean Maitron, tome XLII, 1992.

17. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Guide de Voyage au bout de la nuit, Paris, Nizet, 1993, 160 p. coll. Cap’Agreg n° 4.

18. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Voltaire portatif. Le Dictionnaire philosophique à travers les nouvelles technologies, Paris, Nizet, 1994, 160 p. coll. Cap’Agreg n° 5.

19. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Dictionnaire des Misérables. Dictionnaire encyclopédique du roman de Victor Hugo réalisé à l’aide des nouvelles technologies, Paris, Nizet, 1994, 160 p. coll. Cap’Agreg n° 6.

20. « Max Jacob », Encyclopédie Axis (Dossier), 1995.

21. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Les Voix de La Condition humaine, Paris, Nizet, 1995, coll. Cap’Agreg n° 7.

22. [avec Michel Bernard] « La nébuleuse des sentiments » dans L’Analyse thématique des données textuelles, ouvrage dirigé par François Rastier, publié par Éveline Martin, Paris, Didier Érudition, 1995, pp. 53-84.

23. « Usages poétiques de la langue : Dada et surréalisme », dans Histoire de la langue française 1914-1945, sous la direction de Gérald Antoine et Robert Martin, CNRS-Editions, 1995, pp. 567-595.

24. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Quintessence d’Alcools. Le recueil d’Apollinaire à travers les nouvelles technologies. Paris, Nizet, 1996, 166 p.

25. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Code de La Route des Flandres. Nizet, 1997, 160 p.

26. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Beckett à la lettre : En attendant Godot, Fin de partie. Nizet, 1998, 160 p.

27. « Europe 1923-1998, une revue de culture internationale ». Actes du colloque tenu en Sorbonne le 27 mars 1998, organisé par Henri Béhar, sous l’égide de l’Association des Amis d’Europe et de l’Université Paris III-Sorbonne Nouvelle, Europe, n° hors série, 1998, 144 p.

28. « Ubu roi et la pataphysique », dans Le Siècle rebelle, Dictionnaire de la contestation au XXe siècle, Larousse, 1999, pp. 609-611.

28. Hubert de Phalèse (nom collectif) : Corinne à la page. Nizet, 1999, 160 p.

29. Notices « Breton » pp. 204-217, « Lautréamont » pp. 726-733 et « Jarry » pp. 642-647 dans LeRobert des grands écrivains de langue française publié sous la direction de Philippe Hamon et Denis Roger-Vasselin, 2000.

30. Hubert de Phalèse (nom collectif) : La Forgerie des Complaintes de Jules Laforgue. Nizet, 2000, 160 p.

31. Hubert de Phalèse (nom collectif) : En voiture avec Les Voyageurs de l’impériale d’Aragon. Nizet, 2001, 160 p.

  1.  Dictionnaire des pièces de théâtre françaises du XXe siècle, sous la direction de Jeanyves Guérin, Champion, 2005.
  2.  Dada circuit total, (en collaboration avec Catherine Dufour) : « les Dossiers H », L’Age d’Homme, 2005, 776 p.
  3.  Formules n° 11, Actes du colloque « Surréalisme et contraintes formelles », 2007 (en collaboration avec Alain Chevrier), 336 p.
  4.  Alfred Jarry et les arts (HB en collaboration avec Julien Schuh), Actes du colloque de Laval, L’Étoile-Absinthe, n° 115-116, du Lérot éditeur, 2008, 254 p.
  5.  Commentaires pour servir à la lecture de l’Almanach du Père Ubu illustré 1899, par Henri Béhar, Marieke Dubbelboer et Jean-Paul Morel, L’Etoile-Absinthe, n° 121-122, Du Lérot éditeur, 2009, 96 p.

II- ARTICLES :

    • « Lettres d’Antonin Artaud à Roger Vitrac », NRF, avril 1964.
    • « Délyrant Vitrac », Mercure de France, mars 1965.
    • « Sur Les Cenci », Calliope jeune théâtre, n° 2, avril 1966.
    • « Aventure et Dés », Cahiers Dada Surréalisme, n° 1, 1966.
    • « Fallait-il fusiller Dada ? » Les Nouveaux Cahiers, n° 5, juin 1966.
    • « La langue des séphardim », Les Nouveaux Cahiers, n° 6, sept. 1966.
    • « Tradition et invention dans la poésie judéo-espagnole », ibid. 1968.
    • « La question du théâtre surréaliste ou le théâtre en ques­tion », Europe, déc. 1968.
    • « De l’inversion des signes dans Ubu enchaîné », Études françaises, Mon­tréal, 1972, n° 1.¤
    • « Le paradoxe sur le théâtre », ibid. 1973, n° 1.
    • « Une mise en scène surréaliste de Sylvain Itkine », Revue d’Histoire du théâtre, 1972, n° 1.¤
    • « Proteste au poing levé, les manifestes Dada », Annales de l’Université d’Abidjan, 1973, série D, t. V, pp. 347-361.
    • « Aux sources de l’insolite », dans : L’Insolite et l’onirisme au théâtre, Klincksieck, 1974, pp. 3-26.
    • « À mots découverts », Europe, juin 1975, pp. 95-112.
    • Présentation d’inédits de Tzara, ibid. pp. 58-94.
    • « La dramaturgie d’Alfred Jarry », L’Information littéraire, 1975, n° 5, pp. 208-212.
    • « Débris, collage et invention poétique », Europe, juin 1976, pp. 102-114.
    • « Sur un inédit patent », ibid. pp. 197-208.
    • « Le pagure de la modernité », Cahiers du XXe siècle, n° 5, 1976, pp. 43-68.
    • « Jarry devant la critique contemporaine » : Les Littéra­tures de langues européennes au tournant du siècle, lectures d’aujourd’hui, série A, cahier II, pp. 65-72.¤
    • « Ubu au TNP », Revue d’histoire du théâtre, 1977, n° 1, pp. 79-94.¤
    • « Du mufle et de l’algolisme chez Jarry », Romantisme, n° 17-18, 1977, pp. 185-201.
    • « Hamlet dans le secret du mouchoir de nuages », Silex, n° 3, 1977, pp. 185-201.
    • « Le théâtre expérimental », Littérature, n° 30, mai 1978, pp. 111-122.
    • « Poétique de la déconstruction », Le Siècle éclaté, n° 2, 1978, pp. 117-139.
    • « L’avant-garde comme relativité généralisée », Acta univer­sitatis wrati­slaviensis, n° 462, 1979, pp. 45-47.
    • « L’amour fou d’André Breton », Club français de la mé­daille, n° 68, 1980, pp. 58-65.
    • « Ouvertures », Mélusine, n° 1, 1980, pp. 9-23.
    • « Le surréalisme à l’université », ibid. pp. 283-301 (en collaboration avec C. Pouget).
    • « La culture potachique à l’assaut du symbolisme », Europe, n° 623-24, mars-avril 1981, pp. 17-33.
    • « Jarry joué », ibid. pp. 145-158.
    • « La réécriture comme poétique ou le même et l’autre », Ro­manic review, vol. LXXII, n° 1, janvier 1981, pp. 51-65.
    • « Les amis roumains de Tristan Tzara », Manuscriptum, (Bucarest), 1981, n° 2, pp. 156-166, n° 3, pp. 131-145, n° 4, pp. 168-182 ; 1 982 n°1 pp. 160-165, n° 2 pp. 160-166.
    • « O tytulach surrealstycznych », Pamietnik literacki, Varsovie, 1981, N° 2, pp. 260-277.
    • « Le bordel métaphysique ou le théâtre de Picasso », Esprit, janvier 1981, n° 1, pp. 76-79.
    • « L’Espagne au cœur : le 2 e congrès international des écrivains », Eu­rope, n° 637, mai 1982, pp. 179-199.
    • « La saveur du réel », Europe, n° 638-39, juin-juillet 1982, pp. 101-108.
    • « Ondes de choc », Mélusine, n° 3, 1982, pp. 11-17.
    • « Jarry à l’épreuve », L’étoile-absinthe, n° 9-12, 1981, pp. 119-125.
    • « La réception du surréalisme : pratique d’une théorie », Romanica Wrati­slaviensia, XX, 1983, pp. 122-137.
    • « En belle page », Mélusine, n° 4, 1983, pp. 11-13.
    • « Lieux-dits, les titres surréalistes », Mélusine, n° 4, 1983, pp. 77-101 (voir n° 34).
    • « Portes battantes », Mélusine, n° 4, 1983, pp. 339-341.
    • « Le vocabulaire freudiste et marxien de Tzara dans Grains et issues », Saggi e ricerche di letteratura francese, vol. XXII, Rome, Bulzoni, 1983, pp. 9-27.
    • « Combats de mots », Mélusine n° 5, 1983, pp. 11-17 (avec P. Mourier).
    • « Le vocabulaire freudiste et marxien… », Mélusine n° 5, 1983, pp. 101-114 (voir n° 44).
    • « Tristan Tzara phare de l’avant-garde roumaine », Revue de littérature comparée, 58 e A. n° 1, janv.-mars 1984, pp. 89-104.
    • « Jarry, l’almanach et le fleuve oral », L’Etoile-absinthe, n° 19-20, oct. 1984, pp. 31-39.
    • « Jarry, Rousseau et le populaire », dans : Le Douanier Rousseau, cata­logue de l’exposition aux Galeries Nationales du Grand Palais, Paris, 1984, pp. 25-29.
    • « Heureuse méprise : Raymond Roussel et les surréalistes », Mélusine n° 6, 1984, pp. 41-59.
    • « Jarry et l’imagerie populaire », L’Esprit créateur, vol. XXIV, n° 4, winter 1984, pp. 36-47.
    • « Inquisitions : le surrationalisme, la poésie et l’actualité » dans : Des an­nées trente, Ed. du CNRS, 1985, pp. 225-236.
    • « L’écriture du rêve dans Les Jours et les nuits », dans : Alfred Jarry, colloque de Cerisy, Paris, Belfond, 1985, pp. 137-153.#
    • « Le vent du souvenir et de l’avenir », Mélusine, n° 7, 1985, pp. 9-16 (avec P. Mourier).
    • « Allocution d’ouverture », dans : Enjeux scolaires – Enjeux sociaux, Pa­ris, Ed. du Seuil, 1985, pp. 13-15.
    • « Hermétisme, pataphysique, surréalisme », Procedings of the Xth congress of the International Comparative Literature Association (New York, 1982) vol. II, Comparative poetics, Garland Publishing Inc. New York, 1985, pp. 495-504.
    • « Le tournant des rêves », Europe, n° 683, mars 1986, pp. 3-11.
    • « Départs », préface à : Michel Carassou : Jacques Vaché et le groupe de Nantes, Ed. J.-M. Place, 1986, pp. 7-16, « Bibliothèque Mélusine ».
    • « Théorie d’ensembles », L’Etoile-absinthe, n° 25-28, 1985, pp. 5-8 (avec Brunella Eruli).
    • « Le vocabulaire freudiste et marxien… », Le Siècle éclaté, n° 3, 1985, pp. 85-101 (voir n° 44).
    • « Le symbolisme absolu de Georges Ribemont-Dessaignes » dans : Dramatur­gies – langages dramatiques, Mélanges pour Jacques Scherer, Paris, Nizet, 1986, pp. 37-47.
    • « Un projet de banque de données d’histoire littéraire », dans Méthodes quantitatives et informatiques dans l’étude des textes, Genève, Slatkine, Pa­ris, Champion, 1986, pp. 43-54.
    • « Le symbolisme absolu de Georges Ribemont-Dessaignes », Les Mots, la vie, n° 3-4, 1986, Actes du colloque international G. Ribemont-Dessaignes, 1984, Nice, pp. 157-176 (voir n° 62).
    • « Propos d’aperture », Contrastes, hors série, t. 2, 1986, pp. 17-21, Actes du colloque international « Humour et traduc­tion », Paris, 13-14 dé­cembre 1985.
    • « Les Roumains à Paris » dans Présence de la Roumanie en France et en Italie, Université de la Sorbonne Nouvelle, 1986, pp. 5-6.
    • « La présence et le rôle des écrivains roumains de langue française », ibid. pp. 11-23.
    • « L’âge ingrat », Mélusine n° 8, 1986, pp. 9-15 (avec P. Mourier).
    • « Avant le mouvement, le groupe de Nantes », Dada, surrea­lismo : precur­sores, marginales y heterodoxos, Cadiz, 1986, pp. 77-80 (voir n° 58).
    • « Le Surréalisme », Dossiers Tout l’Univers, n° 14, janvier 1987, pp. 16-21.
    • « Le roman comme bordel philosophique », Faites entrer l’infini, n° 2, 1987, p. 7.
    • « Dada comme nouvelle combinatoire », Avantgarde, Amsterdam, n° 1, 1987, pp. 59-68.
    • « De l’âge d’or à l’âge d’homme : l’utopie surréaliste ». Autre­ment dire, n° 314, Discours et utopie : stratégies, 1987, pp. 181-194.
    • « Sueños y sonrisas, el teatro surrealista », Litoral, Ma­laga, « El ojo so­luble », 1987, pp. 353-358.
    • « Arp surréaliste ou le ruban du Père Castel », Mélusine, n° 9, 1987, pp.99-112.
    • « Dada spectacle » dans : Vitalité et contradictions de l’avant-garde. Li­brairie José Corti, 1988, pp. 161-170.
    • « Préface » dans : Yves BRIDEL, Miroirs du surréalisme, Lausanne, L’Age d’Homme, 1988, pp. 7-18.
    • « Les pré-requis culturels de la lecture littéraire » dans : La Lecture lit­téraire, Actes du colloque de Reims publiés sous la direction de Michel Pi­card. Éditions Clancier-Guénaud, 1988, pp. 312-328.
    • « L’attraction passionnelle » dans : André Breton ou le surréalisme, même, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1988, pp. 76-86.
    • « André Breton, repères chronologiques » ibid. pp. 193-197.
    • « The Passionate Attraction : Breton and the theatre », Dada/Surrealism, Iowa City, n° 17, pp. 13-18 (trad. anglaise du n° 78).
    • « L’art du vivant », Europe n° spécial Cubisme littéraire.
    • « Ubu sur scène, les grands interprètes » dans le catalogue de l’exposition Ubu, cent ans de règne, Musée galerie de la SEITA, 1989, pp. 51-62.
    • « Philippe Soupault, le voyageur magnétique », Europe, n° 719, mars 1989, pp.
    • « Le ton de l’histoire », Mélusine, n° 11, 1990, pp. 9-16.
    • « Tristan Tzara historiographe de Dada », ibid. pp. 29-40.
    • « Introduction » (avec Roger Fayolle) à : L’Histoire litté­raire au­jourd’hui, Armand Colin, 1990, pp.5-11.
    • « L’analyse culturelle des textes », ibid. pp.151-161.
    • « Le surréel. Essai de terminologie », Beitrage zur Romani­schen Philolo­gie, (Berlin), n° XXVIII, 1989, pp. 45-52.
    • En collaboration avec Georges Baal : « La correspondance entre les activistes hongrois et Tzara ; 1920-1932 », Actes du Colloque sur les relations culturelles franco-hongroises des années 1920 à nos jours organisé à Paris du 2 au 4 Février 1989. Cahiers d’Études hongroises, n° 2, Paris, 1990, pp. 117-133.
    • « L’aporie de Patzcuaro » [André Breton], Europe, n° 743, mars 1991, pp. 3-7.
    • « Repères chronologiques » [André Breton], ibid. pp. 164-168.
    • « La parenthèse dada » [Aragon], Europe, n° 745, mai 1991, pp. 34-44.
    • « Intellectuel surréaliste », Mélusine, n° XII, 1991, pp. 309-315.
    • « Soupault, le voyageur magnétique », Actuel Quillet 1991, pp. 131-137.
    • « La culture libertaire » [Prévert], Europe, n° 748-749, août-septembre 1991, pp. 33-42.
    • « Les mots et les maux de la tribu », Europe, n° 751-752, nov.-déc., 1991, pp. 38-47.
    • « Beau comme une théorie physiologique », Cahiers Lautréamont, n° 15-16, 2 e semestre 1990, pp. 51-55.
    • « La poésie-connaissance » dans : Poesia da ciencia, ciencia da poesia, textes réunis par Marc-Ange Graff. Lisbonne, Escher, 1991, pp. 59-75.
    • « Par cela seul que », Cahiers Lautréamont, 2 e semestre 1991, pp. 86-88.*
    • « Roger Caillois, « Boussole mentale » du surréalisme », dans : Roger Cail­lois, la pensée aventurée, sous la direction de Laurent Jenny. Paris, Belin, 1992, pp. 15-31. $
    • « Dada : une internationale sans institutions ? » dans : Les Avant-gardes nationales et internationales. Libération de la pensée, de l’âme et des ins­tincts par l’avant-garde. Textes réunis par Judit Karafiath et Gyorgy Tver­dota. Budapest, 1992 Argumentum, pp. 55-61.
    • « Les dictionnaires d’auteur. Du pavé au CD-ROM », Études de linguis­tique appliquée, n° 85-86, janvier-juin 1992, pp. 123-130.
    • « Le freudo-marxisme des surréalistes », Mélusine n° 13, 1992, pp. 173-191.
    • [H. B. et al] Un nouvel univers de recherches : Frantextautour d’une base de données tex­tuelles. Paris, Didier Érudition, 1992, pp. 137-166.
    • « André Breton et la beauté convulsive », Actuel Quillet 1992, pp. 197-204.
    • « Picasso au miroir d’encre », dans L’Artiste en représentation, textes réunis par René Démoris. Paris, Éditions Des­jonquères, 1993, pp. 199-213.
    • « La boîte en valise ou le poste de travail du littéraire », dans Les Banques de données littéraires comparatistes et fran­cophones, textes réunis par Alain Vuillemin. Limoges, PULIM, 1993, pp. 57-64.
    • « Philippe Dada ou les défaillances de la mémoire », [Soupault] Europe, mai 1993, n° 769, pp. 7-14.
    • « Le fonds Paul Éluard du Musée de Saint-Denis : au ren­dez-vous des amis », dans Paul, Max et les autres, sous la di­rection de Sylvie Gonzalez. Thonon les Bains, L’Albaron, 1993, pp. 103-136.
    • « La pensée de M. Aa l’antiphilosophe », dans La Révolution dans les lettres, Henriette Ritter et Annelies Schulte (éds), Amsterdam, Rodopi, pp. 183-195.
    • « Valeurs lumineuses » [Reverdy], Europe, n° 777-78, janv.-fév. 1994, pp. 73-86.
    • [H. B. et al] « La banque de données d’histoire littéraire : principes, pédagogie, perspectives », Texte, revue de critique et de théorie littéraire, Toronto, 1992, n° 12, pp. 219-256.
    •  « L’ordinateur peut-il aider à lire le théâtre ? » dans Analyse textuelle et nouvelles technologies, [Université Paris VIII] n° 2, 1993, pp. 13-23.
    •  « L.-F. Céline persécuté persécuteur », Actuel Quillet 1994, pp. 172-178.
    •  « Regards sur Yvan Goll et les avant-gardes », dans : Yvan Goll (1891-1950) situations de l’écrivain, études réunies par Michel Grunewald et Jean-Marie Valentin. Bern, Berlin, Francfort, New York, Paris, Vienne, Lang, 1994, pp. 83-99.
    •  « L’amorale ou la morale de l’écriture automatique » dans : Éthique et écriture, Actes du colloque international de Metz, textes réunis par Jeanne-Marie Baude, Université de Metz, diffusion Klincksieck, 1994, pp. 143-153.
    • [Préface], Claude Maillard-Chary, Le Bestiaire des surréalistes, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 1994, pp. vii-ix.
    •  « André Breton, vingt ans à Nantes », Le Rêve d’une ville. Nantes et le surréalisme. Musée des beaux-Arts de Nantes, 1994, pp. 215-229.
    •  « Adhérer au surréalisme », Organon, Revista do Instituto de Letras da Universidade Federal do Rio Grande do Sul, Brésil, n° 22, 1994, « Aspectos do surrealismo », pp. 51-61.
    • « L’Europe surréaliste ou la crise de la conscience européenne au xx e siècle », Mélusine n° 14, 1994, pp. 9-21.
    •  « Adhérer au surréalisme », dans : Le Sens à venir, Hommage à Léon Somville, Peter Lang, 1995, pp. 83-92. [Voir n° 118]
    • « Oh mythe, fuyante proie », [préface à] : Annette Tamuly, Le surréalisme et le mythe, New York, Peter Lang, 1995, pp. xi-xvii.
    • « Les états de rêve chez Tristan Tzara », Recherches et travaux, Université Stendhal, bulletin n° 47, 1995, pp. 107-120.
    • « Pour une problématique des odeurs : des essences pour des Esseintes », Études françaises, Montréal, n° 31-1, été 1995, pp. 95-108.
    • « Hubert de Phalèse’s Method », Literary & Linguistic Computing, Vol. 10, n° 2, 1995, pp. 129-134.*
    •  « [Saint-John Perse] Surréaliste à distance », Europe, nov.-déc. 1995, n° 799-800, pp. 59-84.
    • « Les dictionnaires d’auteur. Du pavé au disque compact ». Lexique, Lille, Presses universitaires du septentrion, n° 12-13, 1995, pp. 439-450. [Voir n° 101]
    • « Alfred Jarry et le théâtre français à la fin du XIXe siècle », 1894 : European theatre in Turmoil, Amsterdam, Atlanta, Rodopi, 1996, pp. 41-53.
    • « La présence et le rôle des écrivains roumains de langue française », Le Rameau d’or, n° 2, 1995, pp. 122-129 [voir n° 66].
    • « Tristan Tzara si inventia grafica : secretul lui Villon » [traduction roumaine], Caiete critice, n° 4-5, 1996, pp. 71-78.
    • « L’approche culturelle du surréalisme », Mélusine, n° 16, « Cultures, contre-cultures », 1996, pp. 9-15.
    • « Figures du chassé-croisé », Mélusine, n° 17, « Chassé-croisé Tzara-Breton », 1997, pp. 9-31.
    • « André Breton, l’histoire et le sens du mythe », dans : Paule Plouvier, Renée Ventresque, Jean-Claude Blachère : Trois Poètes face à la crise de l’histoireAndré Breton, Saint-John Perse, René Char, L’Harmattan, 1997, pp. 11-36.
    • « La culture de l’auteur et la compétence du lecteur dans La Route des Flandres », Littératures contemporaines, n° 3, éd. Klincksieck, 1997, pp. 207-227.
    • « À propos de Tristan Tzara », dans L’Album, 2 e rencontres franco-roumaines en Méditerranée, Montpellier, 1998, n. p.
    • « Les mots difficiles » dans Des mots en liberté, Mélanges offerts à Maurice Tournier, ENS éditions, 1998, pp. 323-333.
    • « Éluard et le fou allié dada », dans Les Mots la vie, revue sur le surréalisme [sic], « Éluard a cent ans », actes du colloque de Nice (janvier 1996), n° 10, 1998, pp. 13-33.
    • « Les cartes d’Europe », dans : « Europe 1923-1998, une revue de culture internationale », Europe, n° hors série, 1998, pp. 6-9.
    • « Harmoniques et sons fondamentaux dans En attendant Godot et Fin de partie », dans : En attendant Godot et Fin de partie Samuel Beckett, ouvrage dirigé par Franck Evrard, Ellipses, 1998, pp. 24-37.
    • « Paulhan-Breton, le poète et l’éminence grise, ou l’étrangeté d’une amitié », L’Herne, n° 12, André Breton, 1998, pp. 343-352.
    • « Eleutheria, le chaînon manquant », Op. cit., revue de littératures française et comparée, n° 11, novembre 1998, pp. 219-227.
    • « Le théâtre de Beckett sous l’œil des nouvelles technologies », Lire Beckett, textes réunis par Didier Alexandre et Jean-Yves Debreuille, Presses universitaires de Lyon, 1998, pp. 111-120.
    • « Éditorial », L’Œuvre en cours, revue virtuelle du Centre audiovisuel et informatique de Paris III.
    • « L’édition critique » dans : Les Lecteurs de Lautréamont, actes du quatrième colloque international sur Lautréamont, Cahiers Lautréamont, XLVII et XLVIII, Du Lérot éditeur, 1999, pp. 23-42.
    • « For writers are all jesters, and all the jests together : literature », dans : Petre Raileanu, « The romanian avant-garde, Plural[Bucarest], n° 3, 1999, pp. 114-122.
    • « Le Mexique revisité », Mélusine n° XIX, 1999, pp. 9-21.
    • « Le simultanéisme Dada », dans Les Avant-gardes et la tour de Babel, interaction des arts et des langues, sous la direction de Jean Weisgerber, Lausanne, L’Age d’Homme, 2000, pp. 37-44.
    • « Tzara, Dada et le surréalisme », Itinéraires et contacts de cultures, n° 29, Tristan Tzara, le surréalisme et l’internationale poétique, 2000, pp. 13-19.
    • « Les vains cortèges de l’humour », Les Complaintes de Jules Laforgue, « L’idéal et Cie », Sedes, Société des études romantiques, 2000, pp. 75-89.
    • « Le merveilleux dans le discours surréaliste, essai de terminologie », Mélusine XX, 2000, pp. 15-29.
    • « Il n’y a que deux genres, le poème et le pamphlet », dans L’Éclatement des genres au Xxe siècle, sous la direction de Marc Dambre et Monique Gosselin, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2001, pp. 61-80.
    • « La Mélusine surréaliste », dans Mélusine moderne et contemporaine, études réunies par Arlette Bouloumié avec le concours d’Henri Béhar, Lausanne, L’Age d’Homme, 2001, Bibliothèque Mélusine, pp. 143-158.
    • « La critique surréaliste » dans : Marcel Jean et Arpad Mezei, Genèse de la pensée moderne, nlle édition, Lausanne, l’Age d’Homme, 2001, Bibliothèque Mélusine, pp. 9-23.
    • « Le casse du siècle, pour une périodisation multicritères du Xxe siècle », dans Le Temps des Lettres, sous la direction de Michèle Touret et Francine Dugast-Portes, Presses universitaires de Rennes, 2001, pp. 83-105.
    • « Locus solus ou bis repetita placent », in Raymond Roussel, n° 1, « nouvelles impressions critiques », Lettres modernes Minard, Paris-Caen, 2000, pp. 75-91.
    • « La scène du crime », in Mélanges offerts à Alain van Crugten, Lausanne, L’Age d’Homme, 2001, pp. 89-103.
    • « Au Palais des Miroirs », préface à Le Surréalisme dans la presse de gauche, Paris-Méditerranée, 2002, pp. 7-33.
    • « Battre la campagne », préface à : André Breton et Paul Éluard, L’Immaculée Conception, édition fac similé du manuscrit du Musée Picasso, présentation et transcription par Paolo Scopelliti, L’Age d’Homme, pp. 7-11.
    • « Spécificité du discours romanesque chez René Crevel », Mélusine, n° XXII, 2002, pp. 99-113.
    • « Les outils informatiques ont-ils changé la perception de l’histoire littéraire au XXe siècle ? », dans Perspectives historiques et métacritiques sur la critique littéraire au XXe siècle, sous la direction de Henryk Chudak, Publications de l’Institut de Philologie romane de l’Université de Varsovie, 2002, pp. 7-34.
    • « Le théâtre surréaliste existe-t-il ? », L’Avant-scène opéra, n° 210, septembre 2002, pp. 118-121.
    • « Au cœur du rêve », Juliette ou la clé des songes, Programme de l’Opéra de Paris, Palais Garnier, 2002, pp. 73-79.
    • « La fée verte ou l’absinthe de tout bouquet » dans Arlette Bouloumié, Écriture et maladie, Imago, 2002, pp. 39-55.
    • « La jambe et la roue », Que vlo-ve ?, n° 21, 2003, p. 5-28.
    • « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée », Mélusine, n° XXIII, 2003, pp. 9-11.
    • « Une autre petite folie collective : l’arithmomanie de Tristan Tzara », in Fous littéraires, nouveaux chantiers, textes réunis par Jean-Jacques Lefrère et Michel Pierssens, Tusson, Du Lérot, 2003, pp. 137-141.
    • « Lire Les Complaintes de Jules Laforgue, essai d’analyse culturelle », dans Mots et lexiculture, hommage à Robert Galisson, Paris, Honoré Champion, 2003, pp. 335-354.
    • « Aragon, le ton de Lautréamont », dans L’Atelier d’un écrivain, le XIXe siècle d’Aragon, textes réunis par Édouard Béguin et Suzanne Ravis, Publications de l’université de Provence, 2003, pp. 27-39.
    • « Intertextualité jarryque : Jarry et Lautréamont », dans Maldoror hier et aujourd’hui – Lautréamont : du romantisme à la modernité, actes du sixième colloque international sur Lautréamont, Tokyo, 4-6 octobre 2002, Cahiers Lautréamont, n° 63-64, p. 129-138.
    • « Prévert surréaliste de la rue », dans Jacques Prévert « Frontières effacées », actes des journées Internationales Jacques Prévert, décembre 2000. L’Age d’Homme, 2003, pp. 17-26.
    • « L’inadaptation cinématographique », Mélusine, n° 24, Le Cinéma des surréalistes, 2004, p. 9-13.
    • « Dall’Anno primo della Révolution surréaliste al 2000 », dans Traiettorie della modernita, il Surealisme all’alba del Terzo Millenio, a cura di Germana Orlandi Cerenza, Lindau, Turin, 2004, pp. 63-81 (trad. Sofia Diaz).
    • « Jean sans terre ou le Juif errant controversé », Europe, n° 899, mars 2004, pp. 219-228.
    • « Point d’interrogation », Le Journal de la sirène, avril 2004, n° 14, [n.p.]
    • Réponse à l’enquête « Que représentent pour vous Isidore Ducasse et l’œuvre de Lautréamont ? », Les Cahiers Lautréamont, livraisons LXIX et LXX, 1 er semestre 2004, pp. 45-46.
    • « Le cinéma de Roger Vitrac », dans Französische Theaterfilme – zwischen Surrealismus und Existentialismus, Transcript Verlag, Bielefeld (Allemagne), 2004, pp. 17-38.
    • « Paysages surréalistes », dans Le Génie du lieu, des paysages en littérature, sous la direction d’Arlette Bouloumié et d’Isabelle Trivisani-Moreau, Paris, Imago, 2005, pp. 282-293.
    • « Pourquoi le Théâtre Alfred-Jarry ? », Antonin Artaud 2, Artaud et les avant-gardes théâtrales, Minard, 2005, pp. 9-24.
    • « L’effet Maldoror chez Tristan Tzara », La Littérature Maldoror, actes du septième colloque international sur Lautréamont,Cahiers Lautréamont, livraisons LXXI-LXXII, 2005, p. 130-137.
    • « L’impertinence surréaliste », préface à : Jean-Claude Marceau, Unica Zürn et l’homme jasmin (le dit schizophrène), L’Harmattan, 2005, coll. Psychanalyse et civilisations, p. 9-21.
    • [en russe] « L’image de Moscou et de la Russie dans les revues surréalistes », inL’image de la Russie dans la littérature française au XXe siècle, Académie des sciences de Russie, Saint-Pétersbourg, 2005, p. 36-75.
    • « “Celle qui lit” et celle qui écrit entre deux cultures », Les Mots la vie, n° hors série, printemps 2006, p. 131-143.
    • « Tristan Tzara surréaliste, ou la poésie activité de l’esprit », Faites entrer l’infini, n° 40, décembre 2005.
    • « La critique littéraire dans les revues surréalistes (1924-1933) », dans La Chronique littéraire 1920-1970, sous la direction de Bruno Curatolo et Jacques Poirier, Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, 2006, p. 51-64.
    • « La Revolucion surrealista seguida del año pasado », conferiencia inaugural, dans César Moro y el surrealismo en América latina, dir. Yolanda Westphalen, Lima, Fondo editorial, Université San Marcos, 2006, p. 21-36.
    • « “Celle qui lit” et celle qui écrit entre deux cultures », Les Mots la vie, n° hors série, printemps 2006, p. 131-143.
    • « Pour une lecture automatique du Manifeste du surréalisme », in Manifesto 24, a cura de Bruno Pompili, Bari, Crav, BA Graphis, 2006, p. 19-46.
    • « Poètes roumains à Paris : leur rôle dans l’avant-garde », dans Francophonie roumaine et intégration européenne, sous la dir. de Ramona Bordei-Doca, Université de Bourgogne, 2006, p. 47-58.
    • « Une visite au jardin désespérides », Surrealismo siglo 21, Universidad de la Laguna, Tenerife (Espagne), 2006, p. 344-357.
    • « Les Grands Jeux des surréalismes », Le Grand Jeu en mouvement, actes du colloque de Reims réunis par Olivier Penot-Lacassagne et Emmanuel Rubio, L’Age d’Homme, 2007, p. 29-42.
    • « Le surréalisme et la science », préface à : Salvador Dali à la croisée des savoirs, A. Ruffa, Ph. Kaenel, D. Chaperon (éd.), Paris, Desjonquères, 2007, p. 15-25.
    • « Alfred Jarry, homme de lettres » ; Orientation bibliographique, glossaire, Revue 303, n° 95, 2007, pp. 6-19, 82-85.
    • « Dada comme phénomène européen. Irruption de l’inconscient dans la littérature », RILUNE (revue électronique), n° 6, 2007.
    • « Une école nouvelle en fait de science », Mélusine XXVII, 2007, pp. 9-16.
    • « Les hauts fonds du monde intérieur : la collection Tristan Tzara », dans : La Bibliothèque littéraire Jacques Doucet : archive de la modernité, PSN-Éditions des cendres, 2007, p. 112-124.
    • « Le surréalisme, mauvais genre », Formules n° 11, Actes du colloque « Surréalisme et contraintes formelles », 2007, p. 119-182.
    • « La voie surréaliste : Marcel Jean et Arpad Mezei lecteurs, critiques, éditeurs de Lautréamont », dans Lautréamont, l’autre de la littérature, actes du VIIIe colloque international Lautréamont, Barcelone, 22-25 novembre 2006, textes réunis par Ricard Ripoll. Cahiers Lautréamont, LXXVII-LXXX, 2007, p. 95-102.
    • «  André Breton izmedu starog i novog svijeta : nanovo ostratiti zivot », Izraz, n° 37-38, juil.-déc. 2007, pp. 134-143. [voir n° 133]
    • « Pierre Reverdy et Nord-Sud », Histoires littéraires, n° 30, 2007, pp. 6-15.
    • « Lettres à des morts ou Sade dans la guerre mondiale », Gilbert Lely ou la Poésie dévorante, (E. Rubio éd.), L’Age d’Homme, 2007, p. 197-208.
    • « Le droit à l’insoumission. Le surréalisme et la guerre d’Algérie », AvantGarde Critical Studies, (Amsterdam), n° 22,Surréalisme et politique, Politique du surréalisme, 2007, p. 197-214.
    • « André Breton entre l’Ancien et le Nouveau Monde, repassionner la vie », in Le Surréalisme en son temps et aujourd’hui, sous la direction de Jelena Novakovic, Belgrade, 2007, p. 23-32.
    • « Jarry et les arts de la rue », dans Alfred Jarry et les arts, actes du colloque de Laval, L’Étoile-Absinthe, n° 115-116, p. 211-222.
    • « Lautréamont et eux », dans Mélusine XXVIII, Le surréalisme en héritage, 2008, p. 211-234.
    • « Une correspondance d’Outre-Manche, Lettres d’André Breton, Paul Éluard et Georges Hugnet à Herbert Read », dansMélusine XXVIII, Le surréalisme en héritage, 2008, p. 267-274.
    • « D’un poème objet », dans André Breton, Arcane 17, fac-similé du manuscrit original, Paris, Biro éditeur, 2008, vol. II, p. 7-31.
    • Transcription du manuscrit d’Arcane 17ibid., p. 33-145.
    • « L’abeille ou l’architecte ? » (avec E. Rubio), Mélusine XXIX, Le surréalisme sans l’architecture, 2009, p. 9-19.
    • « Les mystères du château étoilé », Mélusine XXIX, Le surréalisme sans l’architecture, 2009, p. 107-110.
    • « Jocrisse ou gendelettres ? Jarry tel qu’en lui-même », Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, n° 5, 2009, p 5-14.
    • « Quelques énigmes du destin scénique d’Ubu roi », ibid., p. 91-95.
    • « Jarry anecdotique, ou le mythe démystifié », inAlfred Jarry et la culture tchèque, actes du colloque d’Ostrava (2007), Universitas Ostraviensis, 2009, p. 21-27 (+ traduction en tchèque, p. 29-36).
    • « Dada est un microbe vierge, la psychanalyse une maladie dangereuse », in Hypnos, esthétique, littérature et inconscients en Europe (1900-1968) études réunies et présentées par Frédérique Toudoire-Surlapierre et Nicolas Surlapierre, éditions l’Improviste, 2009, p. 191-212.
    • « Le rire d’Artaud », dans : Antonin Artaud « littéralement et dans tous les sens », actes du colloque de Cerisy-la-Salle, 30 juin-10 juillet 2003, Antonin Artaud 3, textes présentés et réunis par Olivier Penot-Lacassagne, Caen, Minard, Lettres modernes, 2009, pp. 127-151.
    • « Le Futurisme à Paris, une avant-garde historique explosive », Universalia 2009, p. 365-66.
    • « Dada in Context », p. 5-17, dans : Collegium, vol. 5, Writing in Context: French Literature, Theory and the Avant-gardes L’écriture en contexte : littérature, théorie et avant-gardes françaises au XXe siècle. Edited by Tiina Arppe, Timo Kaitaro & Kai Mikkonen (2009) http://www.helsinki.fi/collegium/e-series/volumes/volume_5/index.htm
    • « La Banque de données littéraires (BDHL) aujourd’hui par Internet », dans : Wieslaw Kroker, Histoire et critiques littéraires en mouvement, Mélanges Chudak, Université de Varsovie, 2009, p. 28-46.
    • « De la mesure avant toute chose », préface à Étienne Brunet, Comptes d’auteurs I, études statistiques, de Rabelais à Gracq. Paris, Honoré Champion, 2009, p. 8-17.
    • « André Breton soulève l’arcane 17 », dans La Fabrique surréaliste, actes du séminaire du Centre de recherche sur le surréalisme, édités par l’Association pour l’étude du surréalisme, 2009, p. 7-28.
    • « De la Place Blanche à la Ville Blanche » (avec Jelena Novakovic et Branko Aleksic), Mélusine, n° XXX, p. 9-
    • « Repères » (avec Jelena Novakovic), Mélusine, n° XXX, p.
    • « Scatodali : de la scatologie à l’eschatologie », dans Salvador Dali sur les traces d’éros, actes du colloque international deCerisy, Notari, Genève, 2010, p. 82-93.
    • « Un portret inedit al lui André Breton », Mozaicul, [Craiova, Roumanie], serie nouã, anul XIII, nr. 6 (140), 2010, p. 3.
    • « Salmon mémorialiste, le cas Arthur Cravan », dans André Salmon poète de l’Art vivant. Actes du colloque organisé par le laboratoire Babel, […] textes rassemblés par Michèle Monte avec la collaboration de Jacqueline Gojard. Université du Sud, Toulon-Var, 2010, p. 309-319.
    • Préface, dans Stephen Steele, Nouveaux regards sur Ivan Goll en exil avec un choix de ses lettres des Amériques, Narr Verlag, Tübingen, 2010, p. V-VII.
    • « Lectures pour tous », La Place de la littérature dans l’enseignement du FLE, actes du colloque international des 4 et 5 juin 2009. Université d’Athènes, 2010, p. 41-48.
    • « Apollinaire et le théâtre surréaliste », entretien dans le programme de Les Mamelles de Tirésias, Opéra comique, 2011, p. 45-48.
    • « Sylvain Itkine et Le Diable écarlate », Histoires littéraires, 2010, volume XI, n° 44n p. 38-48.
    • « Une amitié stellaire : Arp et Tzara en leur atelier », dans Arp en ses ateliers d’art et d’écriture, actes du colloque de Strasbourg, publiés par Aimée Bleikasten, Musées de Strasbourg, 2011, p. 218-232.
    • « La provocation est-elle une catégorie dramaturgique ? l’exemple du théâtre dada et surréaliste », dans : Jaak van Schoor & Peter Benoy (red), Historische avant-garde en het theater in het interbellum, éd. ASP, Bruxelles, 2011, p. 59-74.
    • « Du noir puisons la lumière », dans : Franca Bruera et Barbara Meazzi (dir.)Plurilinguisme et avant-gardes, Peter Lang, 2011, p. 17-28.
    • Introduction (avec Pierre Taminiaux), Poésie et politique au XXe siècle, Hermann, 2011, p. 5-18.
    • « Le lexique dans l’œuvre poétique d’Aragon : un poète bien de France », dans Cécile Narjoux (coll.), La Langue d’Aragon, « une constellation de mots », Éditions universitaires de Dijon, 2011, p. 27-44.
    • « Spécificités d’À rebours », Bulletin de la société J.-K. Huysmans, n° 104, 2011, p. 69-83.
    • « La Colombe poignardée : Dada politique », Dada and Beyond, Volume 1: Dada Discourses, Edited by Elza Adamowicz and Eric Robertson, Amsterdam/New York, NY, 2011. 246 pp. (Avant-Garde Critical Studies 26), p. 21-35.
    • « Compter les Minutes », L’Étoile-absinthe, n° 126-127, 2011, p. 176-196.
    • « Roger Vitrac : le retour de manivelle », dans Films et plumes, actes du 14 e colloque des Invalides, textes réunis par Jean-Jacques Lefrère et Michel Pierssens, Du Lérot éditeur, 2011, p. 81-83.
    • « Aragon-Breton, au temps de l’amitié stellaire », Europe, n° 993-994, janv.-fév. 2012, p. 311-316.
    • « Tristan Tzara, fourrier du futurisme », Futurismi, a cura di Giuseppe Barletta, Bari, ed. BA Graphis, 2012, p. 69-89.
    • « Entretien avec Henri Béhar », Histoires littéraires, n° 49, 2012, p. 85-97.

 

Notices sur Henri Béhar :

Annuaire des personnalités françaises,

Laboratoire Écritures de la modernité :http://www.ecritures-modernite.eu/?p=2

Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_B%C3%A9har

Who’s who en France (accès payant)  : http://www.whoswho.fr/

Maitron : Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier mouvement social, période 1940-1968, tome I, A à Bek, éd. de l’Atelier, 2006 (accès restreint) : http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?page=article_long&id_article=16113

ReLIRE

ReLIRE

La BnF vient de mettre sur son site le Registre des ouvres indisponibles du XX e siècle. J’ai donc eu la désagréable surprise de constater que quatre des ouvrages auxquels j’avais participé au siècle passé sont désormais susceptibles d’être reproduites numériquement et gérées collectivement par une société agréée, telle la SOFIA.

Je ne suis pas mort ! écrivait André de Richaud dans un magnifique opuscule publié par Robert Morel en 1965. J’ai aussitôt manifesté mon existence par la lettre suivante, envoyée en recommandé à qui de droit :

Déclaration sur l’honneur attestant la qualité d’auteur du livre 
Article R 134-5 alinéa 2 du Code du la propriété intellectuelle 
Je, soussign é (e ), Madame , Monsieur (rayez la mention inutile)
Nom : Béhar 
Pré nom(s) : Henri 
né (e) le xx mai 19xx
Pseudonyme(s) ou nom d’usage 
Demeurant: xxxxxxxxxxx, Vxxxxxxxx
Téléphone xx xx xx xx xx

déclare et atteste sur l’honneur ê tre l’auteur du ou des livres(s) listé(s) ci  dessous : 
Livre 1 
L’Histoire littéraire aujourd’hui / sous la dir. d’Henri Béhar,… et de Roger Fayolle,… 
Auteur(s) : Henri Béhar 
Autre(s) Auteur(s) : Henri Béhar. Directeur de publication 
Roger Fayolle (année de décès : 2006). Directeur de publication 
Éditeur(s) : A. Colin 
Date d’ é dition : 1990 
Description : 187 p. ; ill., couv. ill. 
ISBN : 2-200-37186-1 
Catalogue BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb350737423

Livre 2 
2. D
és-lyre / Roger Vitrac : poésies complètes ; présentées et annotées par Henri Behar 
Auteur(s) : Roger Vitrac 
Autre(s) Auteur(s) : Henri Béhar. Éditeur scientifique 
Éditeur(s) : Gallimard 
Date d’ édition : 1964 
Description : 221 p. 
ISBN : 2-07-026574-9 
Catalogue BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37410160c

Livre 3

Paul, Max et les autres : Paul É luard et les surréalistes / textes de Charles Harroche, Raymond Jean, Henri Behar ; sous la dir. de Sylvie Gonzalez 
Auteur(s) : Charles Haroche 
Raymond Jean (année de décès : 2012) 
Henri Béhar 
Autre(s) Auteur(s) : Sylvie Gonzalez. Directeur de publication 
Éditeur(s) : É d. de l’Albaron ; Musée d’art et d’histoire 
Date d’ édition : 1993 
Description : 155 p. ; ill. en noir et en coul., couv. ill. 
ISBN : 2-908528-32-0 
Catalogue BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb356128318

Livre 4 
L’analyse thématique des données textuelles : l’exemple des sentiments ; dir. par François Rastier,… ; publ. par Éveline Martin,… ; avec la collab. de Henri Béhar et Michel Bernard, Évelyne Bourion… [et al.] 
Autre(s) Auteur(s) : François Rastier. Directeur de publication 
Éveline Martin. Éditeur scientifique 
Éditeur(s) : Didier rudition 
Date d’ édition : 1995 
Description : 282 p. ; graph. 
Collection : Études de sémantique lexicale 
ISBN : 2-86460-244-X 
Catalogue BnF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35792380x

[Télécharger l’article “La nébuleuse des sentiments “]

J’ai conscience qu’une fausse attestation m’exposerait à des sanctions pénales* et pourra être produite pour les besoins de la justice. 
Fait pour servir et valoir ce que de droit. 
À Vxxxxxx le 27/03/2013 
Signature manuscrite

En vérité, chaque item signalé demande un commentaire.

1. L’Histoire littéraire aujourd’hui, qu’avec Roger Fayolle nous avions dirigé et publié chez Armand Colin en 1990, fut pilonné par l’éditeur, qui nous avait rendu nos droits. Outre que j’en possède encore quelques exemplaires en bon état, on trouvera ci-après ma contribution numérisée. N’hésitez pas à m’écrire si l’ouvrage vous intéresse.

2. Roger Vitrac, Dés-Lyre, poésies complètes, texte établi, présenté et annoté par mes soins. Je ne puis croire que les éditions Gallimard aient renoncé à proposer au public les œuvres de cet auteur, qui ne se bornent pas au drame surréaliste Victor ou Les Enfants au pouvoir. Je leur ai donc écrit pour qu’elles observent les termes du contrat.

3. Paul, Max et les autres : Paul Éluard et les surréalistes , est un catalogue collectif dirigé par la directrice du Musée de Saint-Denis, publié par les éditions de l’Albaron en 1993, publiant exclusivement avec des crédits publics, dont le nom rime infailliblement avec le Larron. J’ignore ce que compte faire Sylvie Gonzalez, qui ne s’est pas manifestée lorsque l’ouvrage fut mis au pilon. Pour ma part, j’en conserve quelques exemplaires, et l’on trouvera ma contribution sous le titre « Paul Eluard, au rendez-vous des amis » dans mon recueil Les Enfants perdus, aux éditions L’Age d’Homme, 2002, p. 53-62.

4. « La Nébuleuse des sentiments », article écrit en collaboration avec Michel Bernard à la demande d’Eveline Martin a été repris dans : Henri Béhar, La Littérature et son golem, Champion, 2000, p. 75-108.

28 mars 2013
Henri Béhar

Éphémérides actuelles 2014

Littérature française

Toute mémoire, même celle des ordinateurs, est sélective, ou bien inutilisable.

On trouvera ci-après, la liste des auteurs français et celle des œuvres à célébrer, pour un tricentenaire, bicentenaire, centenaire ou un multiple de cinquante années. Les éphémérides de l’année 2013 sont disponibles sur demande par courriel auprès de l’auteur de ces pages

Le choix peut sembler arbitraire, et il l’est. C’est qu’il se veut l’œuvre d’historiens de la littérature, dont la fonction principale n’est pas de reproduire les listes d’ouvrages enregistrés au Dépôt légal chaque année, mais de choisir ce qui, à leurs yeux, porte un signe d’historicité. Ce choix est emprunté à la BDHL (Banque de données d’histoire littéraire) que j’ai conçue il t a des lustres, avec quelques collègues, dans un but à la fois pédagogique et d’investigation. On la trouve à cette adresse :

http://www.phalese.fr/bdhl/bdhl.php

Les lieux de naissance sont suivis de l’indication du pays ou du département actuel (Paris étant ville-département)

Écrivains nés/morts en 1564 :

Calvin Jean 1509 Noyon Oise 1564 Genève Suisse

Écrivains nés/morts en 1714 :

Condillac Etienne 1714 Grenoble Isère 1780 Beaugency Loiret

Riccoboni Marie-Jeanne Laboras de Mézières 1714 Paris 1792 Paris

Écrivains nés/morts en 1764 :

Chénier Marie-Joseph Marie-Joseph-Blaise Chénier 1764 Constantinople 1811 Paris Paris

Jouy Victor-Joseph Etienne de 1764 Jouy-en-Josas Yvelines 1846 Saint-Germain-en-Laye Yvelines

Krüdener Barbara Juliane de Baronne de Vietinghoff 1764 Riga URSS 1824 Karazoubazar URSS

Legouvé Gabriel-Marie-Jean-Baptiste 1764 Paris Paris 1812 Paris Paris

Écrivains nés/morts en 1814 :

Bernardin de Saint-Pierre Jacques Henri 1737 Le Havre Seine-Maritime 1814 Eragny sur Oise Val d’Oise

Ligne Charles-Joseph prince de 1735 Bruxelles Belgique 1814 Vienne Autriche

Mercier Louis 1740 Paris -1814 Paris

Palissot de Montenoy Charles 1730 Nancy Meurthe-et-Moselle 1814 Paris Paris

Parny Evariste, 1753 Ile de la Réunion Réunion 1814 Paris

Ponsard François 1814 Vienne Isère 1867 Paris

Sade Donatien de 1740 Paris 1814 Charenton Val-de-Marne

Écrivains nés en 1864

Leblanc Maurice 1864 Rouen Seine-Maritime 1942 Perpignan Pyrénées Orientales

Régnier Henri de 1864 Honfleur Calvados 1936 Paris Paris

Renard Jules 1864 Châlons sur Mayenne Mayenne 1910 Paris Paris

Viélé-Griffin Francis 1864 Norfolk Etats-Unis 1937 Bergeral ou Bergerac Dordogne

Écrivains nés en 1914

Gary Romain Romain Kacew 1914 Vilius Russie 1980 Paris

Duras Marguerite Marguerite Donnadieu 1914 Gia-Dinh Viêt-nam 1996 Paris

Mohrt Michel 1914 Morlaix Finistère 2011 Paris

Écrivains morts en 1914

Mistral Frédéric 1830 Maillane Bouches-du-Rhône 1914 Maillane Bouches-du-Rhône

Péguy Charles 1873 Orléans Loiret 1914 Villeroy-sur-Marne Marne

Alain-Fournier Henri Alban Fournier 1886 La Chapelle d’Angillon Cher 1914 Les Eparges Meuse

Psichari Ernest 1883 Paris 1914 Saint Vincent Rossignol Belgique

Lemaître Jules 1853 Vennecy Loiret 1914 Travers Loiret

Jaurès Jean 1859 Castres Tarn 1914 Paris

Souvestre Pierre 1874 Plomelin Finistère 1914 Paris

Écrivains nés en 1964

Chevillard Eric 1964 La Roche-sur-Yon Vendée

Célébration des œuvres

Nom de l’auteur Titre Date de publication Éditeur
Les dates des œuvres sont celles de l’entrée au Dépôt légal.

François Rabelais (1483-1553) : Cinquième livre1564 S.l.

http://www.bvh.univ-tours.fr:8080/xtf/view?docId=tei/B751131011_RES_Y2_2169/B751131011_RES_Y2_2169_tei.xml&doc.view=notice;
http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Cinqui%C3%A8me_Livre

François de Malherbe (1555-1628) : Lettre de consolation à la princesse de Conti sur la mort de M. le chevalier de Guise, son frère1614. T. du Bray Molière (1622-1673) ; La Princesse d’Élide, 1664 A. Lacroix
http://books.google.fr/books?id=aPwRWAWGITsC&printsec=frontcover&dq=ebook:+La+Princesse+d’%C3%89lide,+1664&hl=fr&sa=X&ei=tavJUszmL8ad0AWFzIDYDQ&ved=0CFgQ6AEwAg#v=onepage&q&f=false

Jean Racine (1639-1699) : La Thébaïde, 1664 C. Barbin
http://www.ebooksgratuits.org/html/racine_thebaide.html

Antoine Houdar de La Motte (1672-1731) : Discours sur Homère, 1714 Dupuis
http://books.google.fr/books?id=xZj2J4894TYC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r&cad=0#v=onepage&q&f=false

Voltaire (1694-1778) : Dictionnaire philosophique, 1764 Cramer
https://archive.org/details/dictionnairephi04voltgoog

Denis Diderot (1713-1784) : Le Neveu de Rameau, 1764 Delaunay

Andréa de Nerciat (1738-1800) : Les Aphrodites, 1764 S. L.

Argenson, René-Louis de Voyer (1694-1757 ; marquis d’) : Considérations sur le gouvernement ancien et présent de la France comparé à celui des autres états; suivies d’un nouveau plan d’administration, 1764 M. M Rey

Bernard-Joseph Saurin (1706-1781) : Les Mœurs du temps1764 Duchesne

Antoine, Alexandre, Henri Poinsinet (1735-1769) : Le Sorcier, 1764 Petite bibliothèque des théâtres

Marie-Jeanne Riccoboni (1714-1792) : Histoire de Miss Jenny, 1764 Brocas et Humblot

La Dunciade ou La guerre des sots 1764 Charles Palissot de Montenoy (1730-1814)

Antoine, Alexandre, Henri Poinsinet (1735-1769) : Le Cercle, ou la soirée à la mode, 1764 Veuve Duchesne

Saint-Lambert (1716-1803) : Les Saisons, 1764 S.l.

René de Pixérécourt (1773-1844) : Le Chien de Montargis, 1814 Jean-Noël Barba

Joseph de Maistre (1753-1824) : Des constitutions politiques, 1814 Société typographique

Pierre Simon Ballanche (1776-1847) : Antigone, 1814 Didot aîné et fils.

Jules de Goncourt (1830-1870), Edmond de Goncourt (1822-1896) : Germinie Lacerteux, 1864 Charpentier

Alexandre Dumas (fils) (1824-1895) : L’Ami des femmes, 1864 A. Cadot

Charles Chatrian (1826-1890), Émile Erckmann (1822-1899) : L’Ami Fritz, 1864 Hachette

Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889) : La Cité antique, 1864 Durand

Jules Barbey d’Aurevilly (1808-1889) : Le Chevalier des Touches, 1864 M. Lévy frères

Alfred de Vigny (1797-1863) : Les Destinées, 1864 M. Lévy frères

Jules Verne (1828-1905) : Les Voyages extraordinaires, 1864-1906 Hetzel

Jules de Goncourt (1830-1870), Edmond de Goncourt (1822-1896) : Renée Mauperin, 1864 Dubuisson

Émile Erckmann (1822-1899) : Le Conscrit de 1813, 1864 Librairie Illustrée

Émile Zola (1840-1902) : Les Contes à Ninon, 1864 Hetzel et Lacroix

Jules Michelet (1798-1874) : La Bible de l’humanité, 1864 Chamerot

Marcel Proust (1871-1922) : Du Côté de chez Swann, 1914 Grasset

Georges Feydeau (1862-1921) : La Dame de chez Maxim, 1914 Librairie théâtrale

Paul Bourget (1852-1935) : Le Démon de midi,1914 Plon, Nourrit et Cie

André Gide (1869-1951) : Les Caves du Vatican, 1914 Gallimard

Romain Rolland (1866-1944) : Au-dessus de la mêlée 1914-1915 Ollendorf

Anatole France (1844-1924) : La Révolte des anges, 1914 Calmann-Lévy

Francis Carco (1886-1958) : Jésus-la-Caille, 1914 Mercure de France

Ernest Psichari (1883-1914) : Le Voyage du centurion, 1914 Louis Conard

Georges Ohnet (1848-1918) : L’Amour commande, 1914 P. Ollendorff

Édouard Glissant (1928-2011) : Le Quatrième Siècle, 1964 Seuil

Léopold-Sedar Senghor (1906-2001) : Libertés I-II-III1964-1977 Seuil

Julien Green (1900-1998) : Mille Chemins ouverts, 1964 Grasset

René de Obaldia (1918-) : Le Général inconnu, 1964 L’Avant-Scène

Armand Gatti (1924-) : Chant Public devant deux chaises électriques, 1964 Le Seuil

Monique Wittig (1935-2003) : L’Opoponax, 1964 Editions de Minuit

Jean-Paul Sartre (1905-1980) : Les Mots, 1964 Gallimard

Christine de Rivoyre (1921-) : Les Sultans, 1964 Grasset

Le Dictionnaire philosophique de Voltaire

Le Dictionnaire philosophique de Voltaire et l’essai d’Hubert de Phalèse

Voltaire

Il y a 250 ans, le Dictionnaire philosophique de Voltaire était imprimé anonymement, produisant un scandale mémorable. Rien de mieux adapté au format Epub et à nos tablettes que ce dictionnaire qui se voulait “portatif”.

J’y joins l’essai lumineux élaboré en 1994 par l’équipe Hubert de Phalèse. Il n’a rien perdu de son actualité. Le volume papier est disponible à la Librairie Nizet (diffusion Belles Lettres).”

[Télécharger l’essai de H. de Phalèse]

 

CC

Comptes À rebours

Comptes À rebours,
l’œuvre de Huysmans à travers
les nouvelles technologies (Cap’Agreg, éd. Nizet, 1991)

K.-J. Hyusmans
K.-J. Hyusmans

 En complément de mon message ReLire, qui ne faisait pas état de cette collection prétendument épuisée et indisponible, je produis ici le premier volume de la Collection Cap’agreg publiée par la Librairie Nizet de 1990 à 2003 auquel ont contribué : Henri Béhar, Michel Bernard, François Morel et Patrick Rebollar.

Il serait trop long  de narrer ici l’aventure du groupe de recherche Hubert de Phalèse, créé à ce moment là, faisant suite à une équipe de recherche que je dirigeais au CNRS, et qui, je l’espère, n’a pas fini sa carrière. Elle est, pour moi, pleine de souvenirs lumineux, et d’étés laborieux

.La présente version numérique, au format Epub, est la reprise intégrale, sans modification aucune, de la version initiale imprimée. Elle témoigne, avec ses maladresses et ses illusions lyriques, de l’état de l’art numérique en 1990. La Librairie Nizet m’assure que ce livre, version papier,  est toujours disponible. Il suffit de le demander à son libraire, ou au diffuseur, les Belles Lettres. Bonne lecture à tous.

 

 

CC

Quintessences d’Alcools

Quintessences d’Alcools
par Hubert de Phalèse

Apollinaire

Apollinaire

 Tu savais ça, toi, l’artiste? il y a sur le web un “site officiel Guillaume Apollinaire”. Cela signifie que le poète, avant de se prendre un éclat d’obus, a prévu sa survie virtuelle, et qu’il y veille.
-Mais non, idiot! ce sont ses héritiers qui veillent à ce qu’on ne publie rien de lui sans rétribution.
-Pas du tout, les gardiens du phare disent qu’ils ont un but essentiellement pédagogique.
-Tu as déjà vu une pédagogie qui ne s’appuie pas sur le texte lui-même?
-ça n’existe pas.
C’est bien pourquoi je mets ici la totalité du recueil Alcools, saisi par le Projet Gutenberg, et les analyses on ne peut plus quintessenciées d’Hubert de Phalèse.

[Télécharger l’essai d’Hubert de Phalèse,format PDF]
 
Télécharger le recueil Alcools de g. Apollinaire ci-dessous :

 

CC