Archives de catégorie : Editions

Les Clés d’Ubu Roi Alfred Jarry

Les Clés d’Ubu Roi Alfred Jarry

pantins

Qui a dit « il ya quelque chose de pourri dans le royaume des Lettres » ? Pas le courage d’aller chercher, tant la formule exprime une vérité d’évidence.
Voici un « Petit Classique Larousse » qui me fut commandé en 1984 par Jacques Demougin, désireux de relancer une collection devenue poussiéreuse, en introduisant des auteurs et surtout des œuvres devenues classiques sans que l’institution scolaire s’en aperçoive.
Voyez l’audace : proposer pour la première fois aux jeunes lecteurs une édition d’Ubu roi analysée et commentée, avec des questions touchant à la compréhension et à l’interprétation d’un chef d’œuvre du théâtre moderne !
Loin d’être iconoclaste, mon propos fut bien reçu, aussitôt imité par toutes les éditions scolaires et parascolaires, au point que j’ai cessé de les collectionner. Jusqu’au jour où, tout à fait par hasard, je découvris le même Ubu roi sous une nouvelle couverture, publié dans la même collection par d’autres auteurs (ils devaient être deux pour faire un mauvais coup) qui ne m’avaient pas prévenu, non plus que les éditions Larousse, que je tiens pour les seules responsables du méfait.
En France, le contrat liant l’éditeur et l’auteur est formel : il appartient au premier de prévenir l’auteur d’un ouvrage de tout événement éditorial le concernant. Et, quelles que soient les transformations subies par le livre, l’auteur conserve un droit moral inaliénable. N’ayant nulle envie d’entamer un procès avec de tels pignoufs, je confie donc le produit de mon propre travail à la curiosité du public, qui jugera lui-même du sort qu’il fallait lui réserver.

Henri Béhar

[Télécharger les Clés d’Ubu roi en PDF]

CC

Le Savoir dans les poches-Les clés de la Recherche

Le Savoir dans les poches

Ci-contre : dédicace de Cabu. ©Cabu, 2011
Ci-contre : dédicace de Cabu.
©Cabu, 2011

 Après quelques années d’exploitation, les éditions Pocket ayant changé de directeur de collection ont décidé unilatéralement de cesser la vente de ce volume. Le premier tirage de 5.000 exemplaires était alors épuisé. Elles ont donc rendu ses droits à l’auteur, lequel a souhaité mettre ce travail utile entre toutes les mains, gratuitement.
Il se présente désormais sous deux formes : en PDF (téléchargeable sur tout ordinateur ou tablette) et en ePub (téléchargeable sur une tablette).
Il est destiné à tout lecteur, amateur éclairé, lycéen, étudiant des Classes préparatoires, de l’université…
Ce volume se caractérise par le souci de mettre la parole de Proust à la portée de tous, et s’appuie sur les travaux informatiques les plus évolués, l’auteur ayant été un pionnier en la matière

Les Clés d’A la Recherche du temps perdu de Marcel Proust

Proust-portraitNous reproduisons ici l’analyse complète de La Recherche du temps perdu, telle qu’Henri Béhar l’a élaborée pour les éditions Pocket.
Vous trouverez quelques différences avec la version publiée dans « Les guides Pocket classiques » (collection dirigée par Claude Aziza) en 2006, notamment la partie « Parcours et prolongements » qui ne figure pas dans l’édition papier, qui comporte des exercices pédagogiques.

[Télécharger le livre au format PDF]

CC

Du nouveau sur Lautréamont!

Du nouveau sur Lautréamont !

Ducasse

Ce n’est pas tous les jours que l’on fait pareille découverte ! à toutes les lectures d’Isidore Ducasse, il faut désormais ajouter celle de Charles Fourier.
Cet article a été publié dans la revue Europe, n° 1010-1011, juin-juillet 2013, p. 310-315, puis par Les Cahiers Lautréamont, devenus strictement numériques.
Il est logique qu’on puisse le lire à partir de ma page personnelle, sous sa forme initiale.

[Télécharger l’article sur Lautréamont]

CC

Tristan Tzara, Poésies complètes

Tristan Tzara, Poésies complètes

 

collection personnelle H. Béhar
collection personnelle H. Béhar

 – Quoi, tu prétends que Tristan Tzara fut le plus important poète de langue française au XXe siècle! Mais tu te mets le doigt dans l’œil, mon pauvre ami. Regarde, Gallimard s’est bien gardé de le publier (sauf une pièce, La Fuite,mais c’était à la Libération, et pour se faire bien voir à l’époque…)
– Ah bon! mais dis-moi, depuis quand a-t-on décidé que Gallimard régissait la littérature en France? Reverdy ne figure pas sur son catalogue, ni Benjamin Péret, ni Crevel, ni Jouve. Tous minables?
– Non, je n’ai pas dit cela, mais que veux-tu, hors Gallimard, point de salut.
– Eh bien, je prétends qu’il n’y a qu’une seule manière de nous départager, c’est de le lire,  hors de toute polémique. Tranquillement, à tête reposée, sur ta tablette. Voici le recueil intégral de ses poésies. Le reste est toujours disponible chez Flammarion, en livre de poche ou dans la série des Œuvres complètes (6 volumes).*

*extrait d’une conversation authentique.

Télécharger au format PDF

 

CC

 


Article complémentaire : D’UN CERTAIN AUTOMATISME DU GOÛT